Compétition

Un début de saison d'enfer pour les maitres-nageurs et les Cheminots

Les maitres-nageurs à l'assaut de la Coupe du Québec

maitre NN.jpg

Avec déjà deux compétitions au compteur, dire que la saison des maitres-nageurs départ sur des chapeaux de roue serait un euphémisme. Après une victoire d'équipe lors de l'invitation de Brossard au début du mois de novembre, voici que 26 maitres-nageurs du Club viennent de s'installer confortablement au 3e rang de La Coupe du Québec après une performance inspirante lors de la Coupe de Montréal qui se tenait samedi dernier au Centre Claude-Robillard. 

Benoît Grenier, l'entraineur-chef des maitres-nageurs Montréal ne tarit pas d'éloges sa horde de nageurs et nageuses d'expériences qui ont pris d'assaut les blocs :

Je sens une vague d'engouement pour notre club. Tous commencent à croire au rêve récemment impossible à verbaliser... celui de devenir le meilleur club de maitres-nageurs au Québec!

Comme le mentionne l'entraineur Grenier, une pléiade de meilleures performances à vie ont été faites lors de la Coupe de Montréal, ce qui promet pour la suite!

Prochaine étape, l'invitation de Montréal-Nord le 10 décembre prochain.


Des neptunois s'illustrent sur le circuit collégial

Mener par notre recrue entraineure à Neptune Natation, Catherine Langelier, l'équipe des cheminots du Cégep de Saint-Jérôme fait flèche de tout bois depuis le début de la saison. Elle n'avait que de bons mots pour ses 30 athlètes-élèves :

Je suis extrêmement fière de notre équipe de natation cette année. La gang ne cesse de m’impressionner par leur motivation, leur esprit d’équipe ainsi que de leurs performances. À chaque compétition il y a une surprise qui m’attend. Je me considère très chanceuse de pouvoir côtoyer une équipe aussi extraordinaire! 

Lors de leur plus récente compétition au Cégep du Vieux-Montréal, ses troupes se sont hissées au 4e rang combiné, mais au 2e rang chez les dames! Notons les performances de Maurane Arcand (Or au 100m QNI et 100m libre, argent au relais libre), Juliette Cousineau (Or au 50m dos, argent au relais QNI) et Olivier Charest (bronze au 100m brasse) qui sont tous des nageurs actifs sur le circuit civil avec Neptune Natation.

Tous les résultats du circuit collégial :

Festival par équipe section 2 - pour une dernière fois!

La fin de semaine du 28 avril au 1er mai restera gravé dans la mémoire collective comme le moment où Neptune Natation est devenu un club d’élite. En remportant le championnat de section 2 – son quatrième titre en 5 ans, le Club Laurento-montréalais accède au finest-seven; à la Première Division des clubs québécois. Voici notre expérience en trois temps.


La préparation

Depuis le retour de la relâche, les nageurs participants au festival par équipe se sont entraînés tous ensemble à trois reprises. À ces occasions, ils ont pratiqué leurs échanges de relais, leur danse et cri d’équipe tout en solidifiant les liens nécessaires à une victoire d’équipe. En parallèle, les entraîneurs ont passé d’innombrables heures à analyser toutes les combinaisons possibles et inimaginables afin de maximiser les chances de victoire. À propos de cet exercice statistique, donnons une grande, très grande partie du crédit à coach John qui avait des airs d’Alan Turing par moment!

Entraînement commun au stade

La compétition

Édouard, Zyad et coach Marc-André

Édouard, Zyad et coach Marc-André

C’est le cœur léger et la tête pleine de rêves que les 86 guerriers neptunois, les cinq entraîneurs, les deux parents accompagnateurs, les deux membres de l’équipe administrative ainsi que notre cinquantaine de parents vêtus de leur chandail de partisans ont abordé ce festival si précieux à nos yeux. Dès les premiers coups de bras du 200m papillon vendredi matin, nous savions la victoire à notre portée.

En effet, après une cette première journée triomphante - nous avions alors quelques deux cents points d’avance sur notre plus proche rival, le Rouge et Or de l’Université Laval, nous avons connu une baisse de régime de la compétition le samedi soir. Quelques batailles perdues, des disqualifications individuelles, un de nos guerriers qui quittent en ambulance (quelques secondes après avoir remporté une deuxième médaille d'or, doit-on souligner)... Il n'en fallait pas plus pour que Coach Alex nous fasse un speech des plus inspirants contenant quelques perles. Essentiellement, son message ce résuma à : « Dream the dream ».

Il n'en fallait pas plus.

13106590_10156904227725055_2032884920_o.jpg

La Célébration

Inspirés par le discours du Coach, nous avons remporté la guerre des tranchées lors des finales de la troisième et dernière journée en plus de préparer la relève en donnant l’opportunité à plusieurs de nager leur premier relais dans une compétition de ce calibre. Sous l’acclamation de notre horde de partisans, nous avons crié, chanté, dansé et même sauté à l’eau après l’obtention de la bannière tant convoitée. Nul besoin de dire que la pizza et la crème glacée avaient un goût particulièrement bon!

Toute cette belle aventure n’aurait été possible sans la présence de nos valeureux adversaires qui se sont donnés corps et âme durant de ces trois journées. Félicitations donc au Rouge et Or de l’Université Laval, au Club de Natation Sherbrooke, aux Bluefins de Beaconsfield, aux Riverains de Lévis, au Club Aquatique de Cote-Saint-Luc et finalement, à nos formidables hôtes, les Mégophias de Trois-Rivières. C’était un réel honneur de nager à votre côté.

Terminons en remerciant Nathalie Lavaute et Éric Fullum, nos deux parents-accompagnateurs qui, nous ne savons pas encore comment, ont nourri à eux seuls les 86 nageurs et 9 entraîneurs (Masha ainsi que la double ration des gars ;). Ils étaient aidés par notre formidable gérante d’équipe Maude St-Jean ainsi que nos nageuses d’expérience en Audréanne, Léa et Emma!

En espérant compter sur votre présence l’an prochain à l’attaque de la division 1 !

Entre-temps, nous vous invitons à jeter un coup d’œil aux photos via le site de Megophias… ou encore mieux, à contribuer aux succès de Neptune Natation via notre Nage-O-Thon annuel !

Bilan des essais olympiques

La route vers les Jeux Olympiques et Paralympiques est loin d'être une promenade sur les eaux d'un lac tranquille! Malgré d'excellentes performances de nos 10 nageurs et 5 paranageurs, tous à l'exception du grand Benoît Huot devront retourner à la planche à dessin et rêver à Tokyo en 2020. 

Voici en quelques lignes le parcours de nos représentants :

Premières expériences

D'abord, la cadette du groupe Alicia Arcand a nagé sa meilleure performance à vie au 100m papillon et a très bien fait au 200m papillon. Bien qu'elle a dû se contenter de courses en préliminaires, elle a nagé contre des filles qui ont réécrit le livre des records canadiens au 100m papillon! Même son de cloche pour Vincent Laperle qui en était à sa première compétition de qualification. Après un début de semaine mi-figue, mi-raison, ce versatile nageur garde le meilleur pour la fin et établit sa meilleure performance au 200m QNI à la 6e et dernière journée de compétition.

Chez nos nageurs universitaires affiliés, Nunu Singh a établi sa meilleure performance à vie au 100m papillon, nageant au côté de sa coéquipière Alicia Arcand. Elle sera de retour à Montréal au mois de mai pour s'entraîneur avec l'entraîneur Marc-André Duchesneau. Pas encore remis d'une blessure à l'adducteur, Matthew Loewen n'a pas brillé de tous ses feux la semaine passée, mais promet de revenir en force pour l'été. Il sera d'ailleurs présent au festival par équipe.

Les vétérans

Malgré un programme d'entraînement diminué dans les derniers mois, Liam Desjarlais tire son épingle du jeu et se qualifie de justesse en finale B dans sa meilleure épreuve, le 400m libre. Ses performances honnêtes au 200m libre et 100m papillon l'ont d'ailleurs inspirés et motivés pour l'été à venir. Pour sa part, Carol-Ann Savoie sort certes un peu déçu côté performance (100m et 200m dos), mais hautement motivé à l'idée de grossir les rangs des Carabins de l'Université de Montréal l'an prochain. Finalement, la vedette du week-end est sans contredit Sophie Marois qui récolte une médaille de bronze au 200m papillon. Entraînée par Pierre Lamy des Carabins, elle a complété un podium tout québécois dans cette épreuve!

Des hauts et des bas pour le Programme d'Entraînement Intensif

Ce fut une semaine d'apprentissages pour les nageurs du programme de Natation Canada supervisé par l'entraîneur Tom Rushton. Affaiblie par la maladie, Daphné Danyluk a tout donné en préliminaire (100m et 200m dos, 200m papillon) sans pouvoir passé aux finales. Pour Tai Long Singh, il a participé à la finale B du 100m dos, une première pour lui sur la scène nationale senior. Bien qu'en deçà de ses meilleures performances dans les autres épreuves, l'avenir de ce jeune homme est brillant. Finalement, Mary-Sophie n'a peut-être pas connu la compétition de ses rêves, mais elle a tout de même pris part à la finale A au 400m QNI.

Dénouement heureux à la fin de cette semaine, Tai Long et Mary-Sophie ont été nommé sur l'équipe nationale junior qui participera au championnat Pan Pacifique junior à Hawaï au mois d'août prochain. Bravo!

Et on finit avec les paranageurs!

Chez les dames, on peut dire que ce fut une compétition phare pour Stéphanie Ducas. S'alignant en finale B dans à peu près toutes ses épreuves, notre nageuse S10 a fracassé ses meilleurs temps personnels à plusieurs reprises. Pour Sarah Girard du sport-études Montréal, la route vers Rio s'est abruptement arrêté à 6 centièmes d'une nomination. Tel est la dure réalité du sport d'élite. Cela dit, ne vous en faites ni pour elle ni pour son entraîneur, ils voient cette situation comme un défi à relever pour être encore meilleure en 2020 à Tokyo!

Chez les garçons, Philippe Vachon a livré la performance de sa vie pour décrocher une médaille de bronze au 100m papillon. Bien que n'était pas nommé sur l'équipe Paralympiques, il a fait d'immenses progrès laissant présager le meilleur pour 2020. Un peu à l'image de Sarah, Jean-Michel Lavallières est passé à quelques centièmes d'aller à Rio. Pour ce vétéran, le coup est dur à encaisser, mais avec la sagesse que nous lui connaissons, il saura mettre le tout en perspective. Finalement, notre athlète légendaire qu'est Benoît Huot a assuré sa qualification olympique au 400m libre, 200m QNI et 100m dos. Parions qu'il fera résonner notre hymne national à Rio.

Au final, ce fut une belle semaine pour le Club. Les entraîneurs Alex et Marc-André sont à la fois satisfaits de ce qu'ils aient observés, mais très conscients de l'immensité du travail a faire pour amener des athlètes au prochain niveau, soit prendre part aux finales à ce niveau et encore mieux, placer des nageurs sur l'équipe des Jeux olympiques et paralympiques. Pour y arriver, il faudra se relever les manches et travaille encore plus intelligemment, et ce, dès nos programmes mini-bronze-argent-or!

Tous ensemble vers Tokyo 2020!