Neptune Natation

Saison 2016-17 : une équipe d'entraîneurs revampée

Si l’on peut qualifier la saison 2015-16 d’audacieuse et de fructueuse, la saison 2016-17 s’annonce des plus merveilleuses pour la communauté Neptune Natation. À grands coups de médailles gagnées, de records brisés, d’organisation de compétitions du tonnerre et plus récemment, de l'obtention du statut de club d'élite au Québec, la table est mise pour une année mémorable.

Rejetant le statu quo, l’administration et l’entraîneur-chef Alexandre Gendron ont évalué les besoins du club afin de réaliser sa mission d’excellence et ont procédé à la signature de deux entraîneurs qui viendront combler des besoins criants.

Sans plus tarder, voici les ajouts à l’équipe!

Une nouvelle tête d'affiche à Montréal

Fort d’une quinzaine d’années d’expérience en coaching, l’entraîneur d’origine française Jérémy Bruggeman apportera à la fois une expertise technique, mais également de bâtisseur pour la division Montréal. Après neuf ans à la barre du club Torpille sur la Rive-Nord, ce chevronné entraîneur à contribuer à l’expansion du club pour le faire passer de 85 nageurs à tout près de 300, dont une centaine de nageurs de 10 ans et moins.

Au niveau des compétences sportives, ses nombreuses expériences en équipe nationale de France (junior) et du Canada (paranatation) font de lui un redoutable facilitateur pour les nombreux nageurs et nageuses du club qui souhaitent s’engager dans une démarche d’excellence.

À propos de sa venue prochaine dans la grande communauté Neptune Natation, coach Jé nous dit :

Je suis très excité à l'idée de contribuer à l'expansion du club de Natation Neptune, c'est un projet d'envergure avec son lot de défis, mais qui a le potentiel pour rivaliser avec les grosses structures au pays!

Dès septembre 2016, l’entraîneur Bruggeman aura la lourde tâche de superviser les groupes du programme Sport-études ainsi que le programme d’excellence postsecondaire.

Du renfort dans les laurentides

Jérémy et Catherine, accompagnés par coach Alex.

Jérémy et Catherine, accompagnés par coach Alex.

Après Masha Scherba et Olga Fillipova, voici qu’une troisième entraîneuse à temps plein vient grossir les rangs de Neptune Natation! En effet, Catherine Langelier s’amènera dès la fin août pour prêter renfort à la toujours-grandissante division Laurentides. Avec en poche un baccalauréat en enseignement de l’éducation physique et à la santé et une certification en kinésiologie acquise à l’Université du Québec à Chicoutimi, cette jeune et dynamique entraîneuse viendra épauler les entraîneurs Alex, John et Masha dans leur tâche.

Son apport devrait se faire sentir notamment par le biais de son approche pédagogique, ses connaissances en préparation physique et son côté touche-à-tout (en plus de la natation, elle entraîne également le triathlon et le football… en plus d’être une ancienne patineuse artistique!).  

À propos de son arrivée au club :

Je suis extrêmement fière de faire partie de la grande famille de Neptune Natation. Mon but premier est de faire reconnaître et de promouvoir à travers le Québec la détermination et la persévérance de nos nageurs ainsi que la qualité de l’environnement dans lequel ils ont la chance d’évoluer. Je suis très heureuse de pouvoir contribuer au développement des athlètes Neptune Natation!

Bienvenu dans l'équipe!

Les retours anticipés

En marge des signatures de ces deux nouveaux entraîneurs, nous sommes heureux d’annoncer que Masha Scherba (Sport-études – Laurentides), John McLeod (Groupe d’âge – Laurentides) et Olga Fillipova (Voie olympique – Montréal) seront de retour en poste. Il en va de même pour notre entraîneur-chef Alexandre Gendron qui sera à la barre des opérations pour une neuvième année consécutive.

Pour sa part, l’actuel entraîneur responsable de la division Montréal, Marc-André Duchesneau prendra une année sabbatique afin de compléter sa thèse doctorale qui s'intéresse au développement des jeunes qui participent au programme Sport-études. Même s’il ne sera pas présent à plein temps, il demeurera dans l’entourage de l’équipe pour aider à la communication et au soutien des entraîneurs. Son retour est prévu à l’automne 2017.

À nouveau… une année 2016-17 sous le signe de la réussite!

Longue vie à Neptune Natation!

 

Nage-O-Thon : un franc succès signée "La communauté Neptune" !

Pour les clubs de natation du Canada, il est coutume de tenir une activité de financement comme le Nage-O-Thon lorsque le printemps se pointe le bout du nez. N'échappant pas à la tradition, le nôtre se déroulait le 7 mai dernier dans notre château fort de la Poly St-Jérôme. Entre quelques rayons de soleil, de bouffées d'air chlorées et d'explosion de rires à la vue de nos trois entraîneurs masculins pavanant dans leur trop petit speedo, l'activité fut un événement couronné de succès pour le club. 

Au terme d'efforts de sollicitation et de natation, la petite-mais-grandissante communauté Neptune a réussi à recueillir la rondelette somme de 11 063,33$! Il est important de savoir que l'argent amassé dans le cadre du Nage-O-Thon est directement réinvesti pour nos membres. En effet, c'est grâce à votre support financier que nous avons les frais d'inscription et de participation les plus concurrentiels au Québec dans les clubs qui visent l'excellence. 

Bien évidemment, une telle réussite ne peut être possible sans l'apport de nos nombreux commanditaires tels service de traiteur Flash express, le restaurant La Faim du Monde, le Sport-expert de Saint-Jérôme, le Marché 5 saveurs, notre partenaire du Centre Sportif du Parc Olympique ainsi que la clinique dentaire de St-Hippolyte. Également, nous tenons à remercier les nombreux parents bénévoles qui ont nourri la centaine de participants lors du souper Spaghetti.

Un autre succès pour notre Organisation.

 

Festival par équipe section 2 - pour une dernière fois!

La fin de semaine du 28 avril au 1er mai restera gravé dans la mémoire collective comme le moment où Neptune Natation est devenu un club d’élite. En remportant le championnat de section 2 – son quatrième titre en 5 ans, le Club Laurento-montréalais accède au finest-seven; à la Première Division des clubs québécois. Voici notre expérience en trois temps.


La préparation

Depuis le retour de la relâche, les nageurs participants au festival par équipe se sont entraînés tous ensemble à trois reprises. À ces occasions, ils ont pratiqué leurs échanges de relais, leur danse et cri d’équipe tout en solidifiant les liens nécessaires à une victoire d’équipe. En parallèle, les entraîneurs ont passé d’innombrables heures à analyser toutes les combinaisons possibles et inimaginables afin de maximiser les chances de victoire. À propos de cet exercice statistique, donnons une grande, très grande partie du crédit à coach John qui avait des airs d’Alan Turing par moment!

Entraînement commun au stade

La compétition

Édouard, Zyad et coach Marc-André

Édouard, Zyad et coach Marc-André

C’est le cœur léger et la tête pleine de rêves que les 86 guerriers neptunois, les cinq entraîneurs, les deux parents accompagnateurs, les deux membres de l’équipe administrative ainsi que notre cinquantaine de parents vêtus de leur chandail de partisans ont abordé ce festival si précieux à nos yeux. Dès les premiers coups de bras du 200m papillon vendredi matin, nous savions la victoire à notre portée.

En effet, après une cette première journée triomphante - nous avions alors quelques deux cents points d’avance sur notre plus proche rival, le Rouge et Or de l’Université Laval, nous avons connu une baisse de régime de la compétition le samedi soir. Quelques batailles perdues, des disqualifications individuelles, un de nos guerriers qui quittent en ambulance (quelques secondes après avoir remporté une deuxième médaille d'or, doit-on souligner)... Il n'en fallait pas plus pour que Coach Alex nous fasse un speech des plus inspirants contenant quelques perles. Essentiellement, son message ce résuma à : « Dream the dream ».

Il n'en fallait pas plus.

13106590_10156904227725055_2032884920_o.jpg

La Célébration

Inspirés par le discours du Coach, nous avons remporté la guerre des tranchées lors des finales de la troisième et dernière journée en plus de préparer la relève en donnant l’opportunité à plusieurs de nager leur premier relais dans une compétition de ce calibre. Sous l’acclamation de notre horde de partisans, nous avons crié, chanté, dansé et même sauté à l’eau après l’obtention de la bannière tant convoitée. Nul besoin de dire que la pizza et la crème glacée avaient un goût particulièrement bon!

Toute cette belle aventure n’aurait été possible sans la présence de nos valeureux adversaires qui se sont donnés corps et âme durant de ces trois journées. Félicitations donc au Rouge et Or de l’Université Laval, au Club de Natation Sherbrooke, aux Bluefins de Beaconsfield, aux Riverains de Lévis, au Club Aquatique de Cote-Saint-Luc et finalement, à nos formidables hôtes, les Mégophias de Trois-Rivières. C’était un réel honneur de nager à votre côté.

Terminons en remerciant Nathalie Lavaute et Éric Fullum, nos deux parents-accompagnateurs qui, nous ne savons pas encore comment, ont nourri à eux seuls les 86 nageurs et 9 entraîneurs (Masha ainsi que la double ration des gars ;). Ils étaient aidés par notre formidable gérante d’équipe Maude St-Jean ainsi que nos nageuses d’expérience en Audréanne, Léa et Emma!

En espérant compter sur votre présence l’an prochain à l’attaque de la division 1 !

Entre-temps, nous vous invitons à jeter un coup d’œil aux photos via le site de Megophias… ou encore mieux, à contribuer aux succès de Neptune Natation via notre Nage-O-Thon annuel !

Nage-O-Thon au profit des athlètes!

Depuis une dizaine d'année, Neptune Natation ne cesse de prendre de gagner en importance, tant en nombre de nageurs que dans sa quête de l'excellence. Présent à tous les niveaux - du régional à l'international, en piscine comme en eau libre, le club a gravi les échelons uns à uns, passant de la 5e et dernière division à la 2e division en 2016. Demander aux nageurs et entraîneurs où se voient-ils en 2017 et la réponse aura de quoi vous surprendre.

Une collecte de fonds des plus nécessaire

Pour le club Neptune Natation, le Nage-O-Thon représente une collecte de fonds importante dans notre quête vers l'excellence. Les fonds amassés nous permettent de maintenir la cotisation des athlètes stable tout en leur offrant des installations et des entraîneurs de haute qualité. De plus, cela nous donne la possibilité de minimiser les frais exigés lors des compétitions à l’extérieur de la ville.

Le Nage-O-Thon est ouverte à tous les groupes de nageurs de Neptune Natation, incluant les maîtres-nageurs. L’activité aura lieu le samedi 7 mai prochain à la polyvalente de St-Jérôme. Les nageurs devront faire le plus de longueurs possible dans un intervalle de 60 minutes. 

Guide d'emploi pour les athlètes

Depuis quelques années, la collecte se fait via une plateforme web dédié au socio-financement. Les nageurs doivent créer leur compte, ajouter une description et une photo. 

Voici quelques petits trucs pour vous permettre de maximiser votre campagne :

  • Partager votre page dans vos réseaux sociaux en indiquant à quel % de votre objectif vous êtes rendus.
  • Expliquer ce que vous faites à l'entraînement et quel est le but de récolter de l'argent à vos amis et à votre famille.
  • Demander à votre entourage de vous lancer des défis en échange d'un montant d'argent! Exemple... nager 100 longueurs en 60 minutes!

Et pour les donateurs...

Il est possible de donner des dons jusqu'au 10 mai 2016. De plus, pour ceux qui donneront leurs dons via la plate-forme web, des reçus d’impôt seront remis. Veuillez prendre notre par contre que cela exclus la famille immédiate, soit le père ou la mère.

On termine le tout avec un Souper Spaghetti!

Pour terminer le Nage-O-Thon en beauté, nous convions tous les nageurs, leurs familles et amis à un souper Spaghetti en folie au Centre communautaire Notre-Dame (655, rue Fillion, Saint-Jérôme QC, J7Z 1J6). Chaque famille aura un minimum de 6 billets à vendre au prix de 13$ pour les adultes et de 7$ pour les Nageurs et enfants de 12 ans et moins.

Au plaisir de vous y voir!

Bilan des essais olympiques

La route vers les Jeux Olympiques et Paralympiques est loin d'être une promenade sur les eaux d'un lac tranquille! Malgré d'excellentes performances de nos 10 nageurs et 5 paranageurs, tous à l'exception du grand Benoît Huot devront retourner à la planche à dessin et rêver à Tokyo en 2020. 

Voici en quelques lignes le parcours de nos représentants :

Premières expériences

D'abord, la cadette du groupe Alicia Arcand a nagé sa meilleure performance à vie au 100m papillon et a très bien fait au 200m papillon. Bien qu'elle a dû se contenter de courses en préliminaires, elle a nagé contre des filles qui ont réécrit le livre des records canadiens au 100m papillon! Même son de cloche pour Vincent Laperle qui en était à sa première compétition de qualification. Après un début de semaine mi-figue, mi-raison, ce versatile nageur garde le meilleur pour la fin et établit sa meilleure performance au 200m QNI à la 6e et dernière journée de compétition.

Chez nos nageurs universitaires affiliés, Nunu Singh a établi sa meilleure performance à vie au 100m papillon, nageant au côté de sa coéquipière Alicia Arcand. Elle sera de retour à Montréal au mois de mai pour s'entraîneur avec l'entraîneur Marc-André Duchesneau. Pas encore remis d'une blessure à l'adducteur, Matthew Loewen n'a pas brillé de tous ses feux la semaine passée, mais promet de revenir en force pour l'été. Il sera d'ailleurs présent au festival par équipe.

Les vétérans

Malgré un programme d'entraînement diminué dans les derniers mois, Liam Desjarlais tire son épingle du jeu et se qualifie de justesse en finale B dans sa meilleure épreuve, le 400m libre. Ses performances honnêtes au 200m libre et 100m papillon l'ont d'ailleurs inspirés et motivés pour l'été à venir. Pour sa part, Carol-Ann Savoie sort certes un peu déçu côté performance (100m et 200m dos), mais hautement motivé à l'idée de grossir les rangs des Carabins de l'Université de Montréal l'an prochain. Finalement, la vedette du week-end est sans contredit Sophie Marois qui récolte une médaille de bronze au 200m papillon. Entraînée par Pierre Lamy des Carabins, elle a complété un podium tout québécois dans cette épreuve!

Des hauts et des bas pour le Programme d'Entraînement Intensif

Ce fut une semaine d'apprentissages pour les nageurs du programme de Natation Canada supervisé par l'entraîneur Tom Rushton. Affaiblie par la maladie, Daphné Danyluk a tout donné en préliminaire (100m et 200m dos, 200m papillon) sans pouvoir passé aux finales. Pour Tai Long Singh, il a participé à la finale B du 100m dos, une première pour lui sur la scène nationale senior. Bien qu'en deçà de ses meilleures performances dans les autres épreuves, l'avenir de ce jeune homme est brillant. Finalement, Mary-Sophie n'a peut-être pas connu la compétition de ses rêves, mais elle a tout de même pris part à la finale A au 400m QNI.

Dénouement heureux à la fin de cette semaine, Tai Long et Mary-Sophie ont été nommé sur l'équipe nationale junior qui participera au championnat Pan Pacifique junior à Hawaï au mois d'août prochain. Bravo!

Et on finit avec les paranageurs!

Chez les dames, on peut dire que ce fut une compétition phare pour Stéphanie Ducas. S'alignant en finale B dans à peu près toutes ses épreuves, notre nageuse S10 a fracassé ses meilleurs temps personnels à plusieurs reprises. Pour Sarah Girard du sport-études Montréal, la route vers Rio s'est abruptement arrêté à 6 centièmes d'une nomination. Tel est la dure réalité du sport d'élite. Cela dit, ne vous en faites ni pour elle ni pour son entraîneur, ils voient cette situation comme un défi à relever pour être encore meilleure en 2020 à Tokyo!

Chez les garçons, Philippe Vachon a livré la performance de sa vie pour décrocher une médaille de bronze au 100m papillon. Bien que n'était pas nommé sur l'équipe Paralympiques, il a fait d'immenses progrès laissant présager le meilleur pour 2020. Un peu à l'image de Sarah, Jean-Michel Lavallières est passé à quelques centièmes d'aller à Rio. Pour ce vétéran, le coup est dur à encaisser, mais avec la sagesse que nous lui connaissons, il saura mettre le tout en perspective. Finalement, notre athlète légendaire qu'est Benoît Huot a assuré sa qualification olympique au 400m libre, 200m QNI et 100m dos. Parions qu'il fera résonner notre hymne national à Rio.

Au final, ce fut une belle semaine pour le Club. Les entraîneurs Alex et Marc-André sont à la fois satisfaits de ce qu'ils aient observés, mais très conscients de l'immensité du travail a faire pour amener des athlètes au prochain niveau, soit prendre part aux finales à ce niveau et encore mieux, placer des nageurs sur l'équipe des Jeux olympiques et paralympiques. Pour y arriver, il faudra se relever les manches et travaille encore plus intelligemment, et ce, dès nos programmes mini-bronze-argent-or!

Tous ensemble vers Tokyo 2020!